Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Virée à San Sebastian, au Pays basque espagnol

Baie de la Concha, plage San Sebastian, espagne

Située entre mer et forêt, San Sebastian parvient à concilier le charme des villages historiques avec le dynamisme de la ville. Les activités y sont multiples, et la nature préservée. Retour en images sur notre séjour entre le vieux quartier aux ruelles effervescentes, les plages, et les points de vue à ne pas manquer. 

San Sebastian, ville forte du Pays-Basque 

San Sebastian, dont le nom basque est “Donostia”, est la capitale de la province du Guipuscoa, l’une des trois provinces de la communauté autonome du Pays basque. La forêt qui l’entoure et son relief vallonné offrent de beaux points de vue sur la mer et la ville, et en font une destination privilégiée pour les randonneurs.euses. Célèbre station balnéaire, elle possède plusieurs plages, dont celle de l’île de Santa Clara, accessible à marée basse. Mais la plus grande plage de la ville est celle de la Concha, située près du vieux quartier. 

Le vieux quartier de San Sebastian 

A peine passé le porche à l’entrée du vieux quartier, nous sommes happé.e.s par la foule joyeuse et les éclats de voix provenant des multiples bar à Pintxos. Sur les comptoirs, les tranches de pain surmontées de garniture s’étalent en nombre, et nous salivons déjà devant ces pièces de gastronomie miniatures. (Pour les végétarien.ne.s soyez sans crainte, vous trouverez facilement votre bonheur !). 

pintxos ou tapas dans le vieux quartier de San Sebastian
San sebastian capitale de la culture et de l'art

La place de la Constitution 

Construite en 1817, elle est située au cœur du vieux quartier et de nombreuses festivités y sont organisées au cours de l’année. L’hôtel de ville y tenait place jusque dans les années 40 avant d’être déplacé. A l’origine, cette place était une arène, ce qui explique les numéros indiqués au-dessus de toutes ces portes à encadrure jaune. Elle n’endosse plus aujourd’hui cette triste fonction, mais accueille les terrasses de quelques bars. 

place de la constitution dans le vieux quartier
Sortir à San Sebastian, bar à pintxos

Les lieux saints

Sur la photo de gauche, on peut observer l’entrée de l’église Saint Vincent, située non loin de la place de la Constitution.

Sur la photo de droite s’élève la Basilique Sainte-Marie du Chœur. Située dans le vieux quartier, son entrée est en forme de niche, et encadrée par deux tours aux sculptures détaillées. La niche abrite la statue du martyr Saint Sébastien, protecteur de la ville. 

Façade de la basilique Sainte-Marie du Choeur et de l'église Saint Vincent (San Vicente)

Le port de San Sebastian 

Situé à l’extrémité de la baie de la Concha et aux pieds du mont Urgull, le port sert aussi d’entrée dans la vieille ville. Des balades en bateau pour découvrir les environs de San Sebastian sont proposées en partance de ce port. Vous pourrez également vous rendre au musée maritime, qui retrace l’histoire maritime du Pays basque. 

Port de San sebastian, aquarium et musée maritime

Le pont de la Zurriola

Il est LE pont emblématique de San Sebastian. Construit selon le modèle du pont Alexandre 3 à Paris, il relie le centre-ville à la gare du Nord, et s’élève au-dessus du fleuve Urumea. 

Pont de Zurriola, pays basque espagnol
Les ponts de San sebastian, espagne

La ville regorge de beaux monuments datant de la Belle Epoque. On trouve ainsi l’hôtel Maria Cristina, du nom de la reine régente en 1912. Le bâtiment se tient dans l’enceinte des jardins de la Zurriola, qui forment un grand parc placé au bord du fleuve. Cet hôtel prestigieux loge chaque année les stars du cinéma invitées à l’occasion du festival international du cinéma de San Sebastian. Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock ou encore Steven Spielberg y ont ainsi séjourné. 

Hôtel Maria Christina et théâtre, san sebastian, espagne

Enfin, si vous souhaitez vous balader le long de l’océan, vous pouvez passer par la promenade du Paseo Nuevo, qui relie la plage de la Concha et la plage Zuzziola, vous permettant de passer du vieux quartier au centre ville plus commerçant. 

Découverte des environs, au cœur de la nature 

L’île de Santa Clara 

Cette petite île est située à l’entrée de la baie de la Concha, et l’on peut s’y rendre en bateau toutes les demi-heures. Sa plage est accessible uniquement à marée basse, et surtout fréquentée l’été. Sur place, des douches permettent de se rincer après s’être baigné.e, et quelques bars y sont implantés. Le bâtiment blanc visible au sommet de l’île est le phare de Santa Clara, accolé à la maison des gardiens, haute de deux étages. Il a été construit sur le lieu d’une ancienne chapelle.  

Mais cette île a aussi une triste histoire. Au 16ème siècle, elle accueillit les pestiférés, qui y furent envoyés car la maladie décimait la ville… 

Baie de la Concha, île Santa Clara et Mont Igueldo

Quant au mont Igueldo, c’est la montagne que l’on aperçoit juste derrière l’île de Santa Clara. On peut s’y rendre en montant dans un funiculaire centenaire aux wagons en bois, et l’on y trouve un vieux parc d’attraction. Situé en hauteur, il offre aussi une jolie vue sur la baie de San Sebastian. 

Le Mont Urgull 

Ancienne place forte militaire du 12ème siècle pour sa position stratégique à l’entrée de la ville et pour sa localisation en hauteur, il offre une vue dégagée sur la terre et la mer. Très boisé, il possède de nombreux sentiers, et quelques belvédères équipés de bancs où s’arrêter pour observer les alentours. Voici la baie de la Concha vue depuis les hauteurs et le mont Igueldo à l’arrière-plan. 

Vue panoramique sur le vieux quartier et la plage de la Concha depuis le Mont Urgull

A son sommet se trouve le château de la Mota, des canons et quelques vestiges de fortifications datant de l’époque où le lieu était encore une tour de guet. Au sommet du château se tient la statue du Sacré-Cœur, également appelée “Christ de la Mota”. D’une hauteur de 12 mètres, elle repose sur le toit d’une chapelle, et a été construite pour protéger la ville. 

Statue du sacré coeur et fortifications sur le Mont Urgull

Où dormir lors d’un roadtrip à San Sebastian ? 

Pour notre part, nous avons dormi sur le parking du Paseo Nuevo. Payant la journée, il est gratuit la nuit et, comble du luxe, on y trouve des WC. A la tombée du jour, de nombreux van arrivent pour y passer la nuit, vous pourrez donc prendre l’apéro avec vos voisin.e.s tout en contemplant un beau coucher de soleil sur l’océan ! (Certes le temps était assez couvert quand nous y étions, mais il paraît que le Pays basque connaît parfois quelques éclaircies 😉 ). 

Si vous avez l’occasion de faire une virée dans le nord de l’Espagne, n’hésitez pas à passer quelques jours à San Sebastian. Elle propose toutes les commodités d’une grande ville, les désavantages en moins. Placé.e au cœur de la nature, vous pourrez y prendre de la hauteur et souffler un peu en laissant votre regard planer au-dessus du vieux quartier, ou dériver au gré des vagues jusqu’à l’horizon. 

Et si vous êtes de passage dans le Pays basque espagnol, ne ratez surtout pas les Bardenas Reales, l’un des plus grands déserts d’Europe ! A seulement quelques heures de San Sebastian, les paysages de ce parc naturel vous en mettront plein les yeux 👀

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l‘office de tourisme de San Sebastian, aussi disponible en français, pour trouver plein d’idées et des programmes de visite détaillés.

Sur ce, je vous laisse avec le célèbre emblème de San Sebastian, présent un peu partout dans la ville (si vous avez fait attention, vous l’aurez reconnu sur la basilique Sainte-Marie du Chœur et sur l’ancienne mairie place de la Constitution 😉 )

Emblème de San Sebastian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *