Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Virée au cœur des Bardenas Reales, l’un des plus vastes déserts d’Europe

cabezo de castildetierra, bardena blanca, espagne

Situé au Nord de l’Espagne, le désert des Bardenas Reales est un des plus vastes d’Europe. Il se découpe en trois zones principales aux climats différents, la Bardena Blanca étant la plus aride. Entre les massifs montagneux, les canyons et les vastes plaines désertiques, le décor peut y changer d’un kilomètre à l’autre. Partons ensemble à la découverte de ces paysages aux allures de Far West. 

Les Bardenas reales, à quelques heures de chez nous ! 

Le terme “Bardenas reales” vient de l’Aragon signifiant “pâturages royaux”, et remonte à l’époque où le territoire appartenait au roi de Navarre. 

Les Bardenas se situent dans le Nord de l’Espagne, à deux heures de la frontière avec la France. Le site s’étend sur deux régions, la Navarre et la Catalogne, et se découpe en trois grandes zones, caractérisées par des conditions bioclimatiques distinctes. La Negra est une zone très boisée, comprenant deux réserves naturelles, et située au sud des Bardenas, tandis qu’El Plano est la partie la plus septentrionale, où se situent des terres agricoles et un grand lac artificiel. Nous avons choisi de visiter la troisième zone, la Bardena Blanca, qui est la plus aride et ravinée, et offre donc les paysages désertiques les plus spectaculaires. D’une superficie de 170 km2, elle peut se parcourir en voiture, à pieds ou à vélo, voire même les trois, selon l’itinéraire que vous choisissez d’emprunter. 

roadtrip dans les bardenas reales, paysage horizon

La Bardena Blanca offre une grande diversité géologique 

Si elle est désertique, la Bardena Blanca offre malgré tout une grande diversité de paysages. Nous roulons d’abord un moment parmi de grandes plaines désertiques qui s’étendent jusqu’à l’horizon. Peu à peu, quelques champs de blé apparaissent, à notre plus grande surprise. Le contraste est saisissant, entre le blé vert tendre au premier plan, et les sommets arides en arrière-plan.

Panorama des Bardenas Reales, champs de blé, cultures agricoles

Peu après, nous pénétrons brusquement dans une zone très ravinée, où le terrain présente de nombreux replis. Cela s’explique par la constitution du sol : la marne, roche sédimentaire très friable, est la composante principale des Bardenas. Elle se ramollit en présence d’eau et devient pâteuse sous la pluie. Elle est ainsi à l’origine des nombreux plissements du relief dans cette zone. La Bardena Blanca étant une zone très désertique, aucune végétation n’y pousse, et l’érosion y est donc plus importante que dans le reste des Bardenas. La pluie y est rare mais les averses très puissantes, accentuant l’érosion des sols. Le ruissellement des eaux de pluies est ainsi à l’origine de ce que l’on appelle les “badlands” (mauvaises terres), c’est-à-dire un terrain extrêmement raviné, où toute culture agricole est impossible.  

mesas dans la Bardena Blanca, ravins en espagne
canyon bardena blanca
canyons dans la bardena blanca, la marne est une roche friable

En nous aventurant à pieds dans les terres, nous découvrons ici et là quelques étangs dissimulés entre les canyons asséchés. Une végétation se développe sur les berges, avec parfois même quelques fleurs. 

étang bardena blanca, végétation autour des mares en plein milieu du désert
fleurs et végétation dans le désert des bardenas en espagne. Au fond des montagnes

Et enfin, comme le grand Ouest américain, la Bardena Blanca est parsemée de Mesas, ces grandes buttes au sommet plat. Nous sommes monté.e.s sur leur sommet, et nous n’avons pas été déçu.e.s ! D’un côté, une longue chaîne montagneuse aux pics à nu, balayés par le vent. Sur la roche sèche, en plein soleil, la végétation est assez rare. Puis le relief s’aplanit brusquement pour laisser place de l’autre côté à de vastes plaines, dont certains champs sont cultivés. Si vous montez là-haut, prenez garde à ne pas vous aventurer trop près de la falaise, car les bourrasques de vent sont extrêmement fortes et pourraient vous déséquilibrer.

vue plongeante sur les montagnes et les cultures agricoles des bardenas reales
roadtrip, van orange au bord de la falaise dans la bardena blanca en espagne
chaîne de montagnes dans les bardenas reales
vue plongeante depuis la falaise sur les champs cultivés dans les bardenas reales en Espagne, bardena blanca

Castil de Tierra, l’attraction géologique phare de la Bardena Blanca 

Dans mon article sur les cheminées de fées, je vous expliquais le phénomène érosif à l’origine de ces étonnantes formations rocheuses. Vous pouvez vous y référer pour plus de précisions, car le site des Bardenas s’est formé sur le même principe. Pour faire un rapide rappel (je suis vraiment sympa) : une colline, constituée de strates friables recouvertes d’une roche plus dure, est soumise à l’érosion. Lorsque l’eau parvient à s’infiltrer dans des failles de la roche, elle atteint et ravine les couches inférieures plus tendres, qui disparaissent peu à peu. Seules les couches encore protégées par une roche dure à leur surface restent alors en place. Cela donne lieu à de grandes colonnes, au chapeau bien visible, constitué par une roche différente de celle qui forme le pied de l’édifice. 

cabezo de castildetierra, bardena blanca, espagne
décor de western bardenas

Et quand on voit le résultat, on comprend mieux que de nombreux western aient été tournés dans ce décor naturel. Mais les cowboys et cowgirls ne sont pas les seul.e.s à investir les lieux, et des films comme Cartel, ou des séries comme Game of Thrones (saison 6) y ont aussi tourné quelques scènes. Certains parcours touristiques proposent même de découvrir les Bardenas en partant des productions cinématographiques qui y ont été réalisées.

cheminée de fée bardenas
paysage cabezo de tierra western bardenas

En plus des zones cultivées, quelques éleveurs habitent la région. Un troupeau a ainsi traversé la route devant nous, suivi d’un berger et de son chien, avant de s’enfoncer dans les terres. 

berger, son chien, et son troupeau de moutons dans les bardenas reales

Quelques infos bonnes à savoir si vous visitez les Bardenas 

Si comme nous, vous souhaitez visiter la Bardena Blanca, sachez qu’une partie du territoire est une base militaire de l’armée de l’air, interdite au public. Il pourra donc vous arriver d’apercevoir des avions de chasse ou de croiser des fourgons de l’armée, mais pas de panique : les frontières du camp de tir, interdit au public, sont indiquées par des panneaux bien visibles. 

L’accès au parc naturel est gratuit, mais des horaires sont à respecter. Il ouvre à 8h le matin et ferme une heure avant la tombée de la nuit. Il est strictement interdit de camper dans le parc, et des gardes patrouillent pour s’en assurer. Si vous souhaitez effectuer une randonnée dans une partie spécifique des Bardenas, vérifiez sur le site officiel que la zone est bien ouverte au public aux dates de votre séjour. Certaines parties sont en effet fermées au public à certaines périodes de l’année, afin de laisser le temps à la biodiversité de se régénérer (ce qui est super et devrait être appliqué à davantage de lieux que le tourisme détruit à petit feu). Mais le circuit principal (que nous avons fait) reste accessible toute l’année. 

désert de la bardena blanca, steppe dans les bardenas reales, espagne

Entre les canyons asséchés, les vastes plaines arides et les étangs, en passant par les hauts plateaux désertiques, les falaises, les cultures agricoles et les cheminées de fées, les Bardenas Reales offrent une incroyable diversité de paysages et sont le lieu d’une riche biodiversité. Si vous faites un tour en Espagne, n’hésitez pas à visiter la Bardena Blanca, cette région constitue un univers à part et vaut vraiment le détour ! 

Pour plus d’infos concernant les périodes d’ouverture de certaines zones, les itinéraires de randonnées et autres indications utiles, vous pouvez consulter le site officiel des Bardenas Reales

maison de western dans les bardenas reales

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *