Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La Sky road, une escapade entre ciel, terre et mer

voyager en irlande, skyroad paysage, clifden, connemara

Une vue plongeante sur les îles et l’océan, des terres sauvages préservées, des animaux en liberté : la Sky Road est considérée comme la plus belle route d’Irlande. Retour en images sur ce magnifique circuit. 

Où se situe la Sky Road ? 

Si vous souhaitez arpenter la “route du ciel”, vous devrez vous rendre sur la côte ouest de l’Irlande dans le Connemara, tout près de Clifden, dans le comté de Galway. S’élevant jusqu’à 150 mètres au-dessus de l’océan, cette route de 11km offre de sublimes points de vue sur les îles en contrebas. Comme il s’agit d’une boucle, vous pouvez commencer par un côté comme par l’autre selon vos préférences. 

Carte itinéraire Sky road

Quelques précisions 

Plusieurs options s’offrent à vous lorsque vous entamez ce circuit. Vous pouvez choisir de parcourir l’ensemble de la sky road, qui s’élève en hauteur et offre donc une vue dégagée sur l’océan et les terres alentour. Mais vous pouvez également choisir de rentrer (ou de commencer selon le sens choisi) par Beach Road, qui se situe juste en-dessous de la Sky Road et vous permet de longer l’océan avec un accès à la plage. Il suffit de prendre la route qui descend vers la plage à la bifurcation. Sur une portion beaucoup plus grande, la Lower Road permet aussi de parcourir les terres au plus près de l’océan, en parallèle à la Sky Road située plus en hauteur.

La Sky Road en Images 

Les animaux en liberté 

Vaches sky road

Comme souvent en Irlande, il pourra vous arriver de croiser un mouton en train de paître tranquillement l’herbe des talus. C’est assez sportif quand on doit croiser une voiture en face, sur une minuscule route de campagne, avec un van assez large et un mouton dans les parages à ne pas écraser, mais on s’en sort toujours 😉 . Sur la Sky Road, on peut aussi voir des vaches et des chevaux, généralement séparés de la route par une clôture.

L’entrée de l’océan dans les terres

Tout au long de la Sky Road, vous pourrez observer l’océan qui pénètre dans les terres. Par endroits on croirait presque à un large fleuve, sur les berges duquel sont plantées ici et là quelques maisons. Mais l’endroit reste relativement peu habité et assez sauvage. Ce doit être incroyable de se réveiller chaque jour dans un tel endroit, qui change d’heure en heure selon la lumière et les marées.

L'océan s'enfonce dans les terres, sky road, irlande.

De magnifiques points de vue

Nous avons commencé par le côté le plus bas, en longeant le bras d’océan qui s’enfonce dans les terres (sur la photo ci-dessus). Mais la route s’élève ensuite assez rapidement et offre de superbes points de vue. Je pourrais passer des heures à observer ces vastes étendues d’herbe balayées par le vent, la multitude d’îles qui prolongent les terres dans l’océan, et ces eaux bleues qui s’étirent jusqu’à l’horizon. On se sent vraiment minuscule au milieu de ces grands espaces.

N’hésitez pas à prendre quelques heures pour profiter de ces paysages et vous ressourcer. Voyager, c’est aussi l’occasion de prendre du temps pour soi, de renouer avec ses valeurs profondes, d’écouter son cœur et ses idées que l’on enfouit le reste du temps. C’est aussi l’occasion de se reconnecter avec la nature qui nous entoure, nous nourrit, filtre notre air, et nous offre une planète magnifique sur laquelle vivre. Cela rend humble de se rappeler sa petite taille d’humain face à la force des éléments.

Vue sur les terres et l'océan, sky road, irlande

De nombreux endroits permettent de s’arrêter, que ce soit un mini parking goudronné, spécialement aménagé pour les touristes, ou de petits chemins en bord de route qui permettent de se garer le temps de prendre quelques photos. En hiver, ces places sont complètement vides, mais je suppose que ce doit être beaucoup plus fréquenté en été. Comme pour tous les sites touristiques, voyager en hiver a vraiment ses avantages quand on veut être tranquille et profiter des lieux.

Parcourir la Sky road en van, vue sur l'océan, irlande

Par contre – comme toujours en Irlande, mais on ne le répétera jamais assez – pensez à bien vous couvrir. Dans les terres protégées du vent, on se découvre très vite quand il fait beau, mais en haut de la Sky Road, aucun obstacle ne s’oppose aux bourrasques venant de l’océan qui nous touchent de plein fouet. Le bonnet, l’écharpe et le manteau ne sont alors vraiment pas de trop !

Route qui longe l'océan sur la Sky Road en Irlande

Pour moi, cette route est vraiment un incontournable en Irlande, elle en met plein les yeux tout en restant très accessible, et je la parcourrai à nouveau avec plaisir si j’en ai un jour l’occasion. Pour une fois qu’il n’est pas nécessaire de crapahuter 5 heures dans la montagne pour observer de beaux panoramas, c’est l’occasion d’en profiter !

Si vous êtes de passage dans le Connemara, n’hésitez donc surtout pas à prendre un peu de temps pour réaliser ce circuit, ce serait vraiment dommage de passer à côté. Comme je l’ai dit, la Sky Road est vite parcourue puisqu’elle ne s’étend que sur 11km, à vous de choisir ensuite le temps que vous souhaitez consacrer à chaque arrêt. (Prévoyez un peu large, on commence toujours par se dire qu’on n’y passera qu’une heure, mais je vous assure qu’on a envie d’y rester une fois qu’on y est !)


 Vous cherchez une belle randonnée à faire dans les environs de la Sky Road ? Découvrez celle de Diamond Hill, qui offre de beaux points de vue sur les lacs et l’océan, à moins de 20 minutes de voiture.

Pour trouver plus d’infos sur les activités à réaliser en Irlande, vous pouvez aussi consulter le site français de l’office de tourisme irlandais.

2 commentaires

  1. De superbes images, des paysages vraiment sauvages, oui ça donne envie d’aller s’y perdre quelques jours. Par contre, même ici, on peut atteindre de jolis points de vue sans randonner pendant 5 heures… 2 heures 30 pour monter aux boums ! hé hé… Certes, tu as raison, il faut rajouter le temps pour redescendre, je te taquine ! Un superbe reportage que je transmets à mes connaissances.

    1. Merci beaucoup pour ton retour, et contente que les images t’aient plu ! Finalement tu as raison pour les boums, l’astuce est juste de les faire par temps orageux, on redescend beaucoup plus vite 😉 #plusjamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *