Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’isolation sensorielle

isolation sensorielle : caisson de flottaison ou caisson d'isolation sensorielle ou de privation sensorielle, floattank, les bulles à flotter bordeaux.

Dans la même semaine, deux personnes m’ont parlé des fameux caissons d’isolation sensorielle, ou caissons de flottaison (en anglais Float Tank). Cela a suffi pour attiser ma curiosité, et les recherches effectuées pour en savoir davantage m’ont convaincue de tenter l’expérience ! Je vous partage ici cette incroyable découverte.

 

Un caisson de flottaison, Quésaco ?

Vous connaissez peut-être déjà le principe : après s’être déshabillé.e (ou mis.e en maillot), on entre dans un caisson de flottaison, plus large qu’une baignoire de manière à pouvoir s’étendre largement sans risque de toucher les bords. On s’étend dans une eau saturée en sel (cinq fois plus que dans la mer Morte !), ou plus exactement de sulfate de magnésium, qui nous permet de flotter sans le moindre effort, la tête légèrement rehaussée hors de l’eau sans risque de couler. C’est alors parti pour une bonne heure de relaxation car le caisson permet d’être coupé de toute stimulation extérieure et de se détendre totalement.

L’isolation sensorielle est ainsi utilisée par certains artistes pour se couper du monde et stimuler leur créativité, mais aussi par des sportifs souhaitant récupérer après l’effort, ou encore par toutes sortes de personnes désirant se détendre et évacuer le stress accumulé dans la semaine.

Qu’apporte concrètement l’isolation sensorielle ?

Dans un caisson de privation sensorielle, votre corps flotte dans l’eau et est affranchi de la gravité. Aucune tension ne s’applique plus sur vos muscles et vos articulations, comme c’est le cas lorsque vous reposez dans votre lit. Cela permet un relâchement complet et une détente en profondeur, c’est pourquoi certains sportifs réalisent des séances de flottaison pour récupérer plus efficacement après un effort intense.

Le caisson est comme un cocon dans lequel règnent un calme et une obscurité totale (vous pouvez néanmoins allumer la lumière si vous ne vous sentez pas à l’aise dans le noir). Aucun stimuli extérieur ne vous rappelle donc à vos soucis quotidiens et cela permet de se concentrer complètement sur sa respiration et sur son corps, sans risque de perturbation. Cette isolation sensorielle permet d’atteindre un état de lâcher prise profond et de prendre le temps de se concentrer sur soi, en pleine conscience, c’est pourquoi elle est prisée des personnes stressées. Elle permet d’évacuer les tensions et les douleurs qui y sont liées, d’avoir un sommeil plus profond et d’être plus optimiste. Le gérant m’a aussi affirmé que des personnes ayant peur de l’eau utilisent les caissons de flottaison, où il est impossible de se noyer, pour apprivoiser leur phobie. En ce qui me concerne, je ressens des douleurs cervicales quasi permanentes liées au stress et à de mauvaises postures (lorsque je ne suis pas en vacances, car alors elles disparaissent complètement !), j’étais donc curieuse de voir si cela pourrait m’apaiser.

isolation sensorielle : caisson de flottaison ou caisson d'isolation sensorielle ou de privation sensorielle, floattank, les bulles à flotter bordeaux.

Comment se déroule une séance de flottaison ?

Nous poussons la porte pour pénétrer dans une salle lumineuse et accueillante, décorée de plantes et de livres. Dans le fond, une femme boit tranquillement une tasse de thé en lisant, assise sur un canapé. Le gérant nous accueille cordialement, d’un ton calme qui nous apaise déjà, l’atmosphère est très détendue. Il nous invite à prendre place sur le canapé, et nous donne une tablette sur laquelle nous visionnons une courte vidéo qui nous explique comment va se dérouler la séance. Cela fait, nous choisissons une musique qui s’activera les cinq premières minutes, puis à nouveau 55 min plus tard afin de nous indiquer la fin de la flottaison. J’ai choisi le son d’une pluie avec un orage lointain, mais un très large choix est proposé, depuis les cris de baleine, jusqu’au chant tibétain ou encore le bruit des vagues sur une plage.

Caisson de flottaison ou caisson d'isolation sensorielle ou de privation sensorielle, floattank, les bulles à flotter bordeaux.

Avant d’entrer dans l’eau

La séance se déroule dans une salle spacieuse, comprenant une douche, un lavabo, des étagères, et le fameux caisson de flottaison. Vous n’aurez rien à apporter car tout est fourni, du shampooing aux serviettes, et même aux boules quies pour éviter que de l’eau salée n’entre dans vos oreilles. Vous êtes seul.e dans la salle, que vous pouvez fermer à clef. Mais… chaque personne se baigne dans la même eau ?! Concernant l’hygiène, pas de panique : entre chaque séance, l’eau passe plusieurs fois par un filtre d’un micron, soit cent fois plus fin qu’un cheveu, et la forte teneur en sel est bactéricide, l’eau des caissons est donc parfaitement propre ! Enfin, si vous venez en couple, chaque personne aura sa salle de bain et son propre caisson de flottaison, afin de réellement vivre l’expérience d’isolation sensorielle.

isolation sensorielle : caisson de flottaison ou caisson d'isolation sensorielle ou de privation sensorielle, floattank, les bulles à flotter bordeaux.

L’expérience de flottaison

Lorsque j’entre dans le caisson, je repère d’abord le bouton qui permet d’éteindre ou d’allumer la lumière, et la bonbonne d’eau douce équipée d’un spray que l’on peut utiliser pour se rincer si de l’eau salée entre en contact avec nos yeux (elle m’a été bien utile !). Une frite en mousse est également à disposition si vous souhaitez la placer derrière votre nuque afin de rehausser votre tête.

isolation sensorielle : caisson de flottaison ou caisson d'isolation sensorielle ou de privation sensorielle, floattank, les bulles à flotter bordeaux.

Réglée à une température d’environ 35°C, soit la température à la surface de la peau, l’eau est agréablement chaude. J’éteins la lumière et me concentre sur ma respiration pour me détendre, tout en essayant de me familiariser avec le lieu. A ce stade, l’expérience devient unique, chaque personne pouvant éprouver des sensations différentes. Pour ma part, les premières minutes sont assez longues. Je guette les effets sur mon corps et ne parviens pas à lâcher prise. Au bout d’une dizaine de minutes cependant, une chose incroyable se produit : je ne sens plus l’eau sur ma peau ! Toute sensation de contact a disparu et j’ai l’impression d’être simplement enveloppée d’une chaleur agréable. Je crée des remous, comme pour me convaincre que l’eau est toujours présente. Je commence alors à me sentir plus détendue. Mais coupée de toute source sonore, visuelle et ne ressentant plus la gravité ni le contact de mon corps avec un élément extérieur, je perds complètement la notion du temps. Face à ces sensations nouvelles, difficile d’être complètement à l’aise. J’étais en train de me demander si la séance allait bientôt se terminer lorsque je me suis réveillée ! Je pense n’avoir somnolé que quelques minutes mais c’est assez difficile à dire. A partir de ce moment-là, j’ai réalisé que j’étais réellement détendue, je me sentais bien, et j’ai complètement relâché mon attention. Je n’ai plus pensé à ce qui pouvait se passer à l’extérieur de la bulle, je ne me suis plus demandé si j’allais parvenir à me détendre ou ce qui allait se passer dans mon corps, j’étais parfaitement sereine. Cet état de relâchement complet a dû durer une dizaine de minutes, avant que le bruit de la pluie et la lumière ne me ramènent doucement à la réalité.

Je me lève lentement et constate en sortant du caisson de flottaison que mes douleurs cervicales ont quasiment disparu. Je me sens très légère, mes mouvements sont lents, paisibles, et j’ai le smile scotché aux lèvres. Une fois douché.e.s et rhabillé.e.s, le gérant nous apporte un thé que nous dégustons sur le canapé tout en partageant nos ressentis respectifs. Et si ces derniers sont sensiblement différents, nous avons tou.te.s deux beaucoup apprécié l’expérience ! Certaines personnes parviennent à se sentir à l’aise et à se détendre tout de suite, pour d’autres cela peut nécessiter plus de temps, mais dans tous les cas on en ressort plus apaisé.

Caisson isolation sensorielle ou caisson de flottaison, contre le stress, permet le lâcher prise. Les bulles à flotter Bordeaux.

Et comme je sais que mon expérience ne donne pas forcément très envie, je vais aussi vous raconter celle de mon compagnon, qui est assez incroyable :

En début de séance, il choisit pour musique le chant des baleines. Il parvient à se détendre rapidement, et de la même manière que pour moi, la sensation de l’eau contre son corps disparaît complètement, puisque l’eau et la peau sont à même température, et qu’aucune pression ne s’exerce plus sur le corps. Mais le plus surprenant survient en fin de séance. Le chant des baleines se fait progressivement entendre, et il les voit s’approcher de lui. Il a la sensation d’être complètement immergé au fond de l’océan et les regarde nager autour de son corps, sentant même contre sa peau le courant d’eau qu’elle produisent à leur passage ! Il en est ressorti troublé et je dois avouer que cette expérience doit être très déstabilisante. Ce stade doit correspondre à une méditation très profonde, qu’il a pourtant atteint avec beaucoup de facilité ! Chaque vécu est donc bien différent face à l’expérience de l’isolation sensorielle.

 

Petite remarque : si vous craignez de rester coincé.e à l’intérieur, il suffit d’exercer une très légère poussée sur le couvercle du caisson pour qu’il s’ouvre, donc aucun risque d’être enfermé.e dedans ! Mais si vous ne vous sentez pas à l’aise, vous pouvez placer la frite en mousse entre le socle et le couvercle, afin d’empêcher la fermeture de ce dernier.

Où flotter ?

Si vous souhaitez réserver une séance de flottaison, différents centres existent comme Les bulles à flotter ou Meiso. Pour ma part, j’ai réalisé cette expérience dans le centre des bulles à flotter de Bordeaux, mais à vous de voir sur leurs sites internet quels services sont les plus adaptés à vos attentes. Si je réitère l’expérience, j’irai sans doute chez Meiso cette fois car j’ai vu qu’ils proposent différentes ambiances autour du caisson, et mettent à disposition des salles de détente qui ont l’air ultraconfortables pour émerger doucement après la séance de flottaison. Pour info, Meiso possède un centre à Paris et un à Lyon, tandis que les Bulles à flotter sont situées à Paris, Lille, Bordeaux et Bruxelles. A vous de voir lequel vous est le plus accessible 🙂

L’anecdote historique :

A l’origine, cette expérience était bien différente et extrêmement désagréable. Si vous avez vu Stranger Things, vous aurez certainement en tête cette image d’Eleven flottant dans un bassin d’eau et respirant à l’aide d’un masque à oxygène, eh bien c’est l’ancêtre du caisson de flottaison ! Les flotteurs devaient porter un masque à oxygène et entendaient donc les bruits des valves et de leur respiration. Les combinaisons étaient très inconfortables, trop serrées, et empêchaient la circulation sanguine dans certaines parties du corps. La séance n’était donc pas aussi relaxante qu’aujourd’hui !

 

Si je vous parle de cette découverte, c’est avant tout parce que j’estime qu’il n’est pas toujours nécessaire de partir loin pour voyager. Si vous habitez Bordeaux, Paris ou Lille, ces caissons de flottaison sont à votre disposition et peuvent à eux seuls vous faire vivre une expérience inédite. Ils permettent surtout de se rappeler que le voyage n’est pas toujours physique, mais peut être un voyage en soi, qui nous permet de nous retrouver, de prendre le temps pour écouter notre corps et nos besoins, pour vivre en pleine conscience. Ce peut être l’occasion d’évacuer les tensions, de pratiquer la respiration consciente et de nous vider l’esprit pour y voir plus clair dans nos projets de vie.

 

Je n’ai donc pas eu d’hallucination auditive ou visuelle comme cela peut arriver, et j’ai mis un peu de temps à entrer dans un état de détente profonde, mais cette séance reste une expérience unique. Etre coupée de tous stimuli extérieurs permet de se recentrer sur soi et son corps, et d’atteindre un état de lâcher prise comparable à une méditation profonde. Les douleurs liées au stress et aux mauvaises postures quotidiennes ont disparu pour quelques jours, et maintenant que je connais le fonctionnement de l’isolation sensorielle, je suis sûre d’y retourner pour atteindre cet état de détente plus rapidement et profiter pleinement de la flottaison.

 

  • Vous avez déjà testé l’isolation sensorielle ? Racontez-nous comment cette expérience s’est passée pour vous ! Sinon, j’espère que mon récit vous aura donné envie d’essayer 😉 Si vous avez d’autres expériences du même type à recommander, n’hésitez pas à les proposer en commentaire !

Vous aimez les expériences insolites ? Découvrez aussi notre séjour dans une Tiny house, ces charmantes maisons sur roues qui nous accompagnent dans nos voyages, et sont exonérées de taxe d’habitation !

3 commentaires

  1. J’ai testé il y’a quelques mois, une vraiment chouette découverte ! J’ai aussi eu du mal à me relâcher au début, et du coup j’avais bien envie de retenter l’expérience, ton article n’a fait qu’accentuer ce sentiment ! 🙂

    1. Hello ! Merci pour ton retour, c’est vrai qu’être immergé.e dans un cocon ne met par forcément à l’aise la première fois… Contente de t’avoir donné envie de retenter l’expérience en tout cas, j’espère que tu parviendras à atteindre un état de détente profonde plus rapidement 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *