Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les cheminées de fées

Orgues Ille-sur-Têt, cheminées de fées ou demoiselles coiffées, pyramide,hoodoo dans le Roussillon

Le site des orgues d’Ille-sur-Têt, avec ses formes surprenantes, est un incontournable du Roussillon. Je vous emmène découvrir ces incroyables formations rocheuses poétiquement baptisées « cheminées de fées », ou encore « demoiselles coiffées ».

 

Les cheminées de fées, ces étonnantes colonnes rocheuses

Ces drôles de colonnes sont formées d’une succession de strates sédimentaires tendres et plus ou moins friables, comme des roches calcaires ou de l’argile, surmontées par une roche plus dure et résistante, qui forme la coiffe observable au sommet (lorsqu’elle ne s’est pas encore effondrée). Les Orgues d’Ille-sur-Têt tiennent leur nom de la ressemblance entre la disposition des colonnes et l’instrument de musique.

Orgues Ille-sur-Têt, cheminées de fées ou demoiselles coiffées, pyramide,hoodoo dans le Roussillon

Comment se forme une cheminée de fée ?

Par l’érosion du sol. Le site des Orgues d’Ille-sur-Têt était originellement une colline, formée de roches tendres recouvertes par une fine couche rocheuse plus solide. Peu à peu, en ruisselant, les eaux de pluies ont raviné le sol, s’infiltrant et emportant les couches friables qui n’étaient plus protégées par un agent solide à leur surface, ce dernier s’étant déjà érodé. Seules les strates encore protégées par une coiffe plus résistante ont échappé aux ruissellements. Cette érosion, en emportant le terrain meuble autour des zones protégées, a peu à peu modelé les colonnes actuelles, en haut desquelles la coiffe protège toujours les couches inférieures de la pluie. Ces incroyables colonnes peuvent s’élever jusqu’à plusieurs dizaines de mètres de haut selon les sites. Malheureusement, lorsque le chapeau s’effondrera, les strates inférieures seront rapidement érodées.

 

Promenade parmi les cheminées, un véritable dédale

Vues de loin, ces incroyables colonnes sont déjà impressionnantes, mais lorsqu’on se retrouve à l’intérieur du dédale formé par les formations rocheuses, l’incursion devient réellement fascinante. Un chemin serpente entre ces murailles ciselées, et chaque pas nous fait découvrir une version différente des lieux. Simplement grandiose.

Cheminées de fées ou demoiselles coiffées, Orgues Ille-sur-Têt, pyramide, hoodoo dans le Roussillon

Cheminées de fées ou demoiselles coiffées, Orgues Ille-sur-Têt, pyramide, hoodoo dans le Roussillon

Cheminées de fées ou demoiselles coiffées, Orgues Ille-sur-Têt, pyramide, hoodoo dans le Roussillon

L’anecdote historique :

Il y a 14 millions d’années, cette région ressemblait à la savane africaine : éléphants, lynx, rhinocéros et tortues, mais aussi singes, gazelles et hippopotames occupaient les lieux !

 

Croyances et superstitions :

Ces formations rocheuses ont de tous temps suscité de nombreuses croyances. A titre d’exemple, les « hoodoos » (autre nom des cheminées de fées) présents dans le Parc National du Bryce Canyon, ont longtemps été considérés par les amérindiens comme les corps de mauvaises personnes, figées par un sort afin de les punir. Elles tiennent aussi leur nom de « demoiselles coiffées » d’une histoire racontant la transformation d’une fée, portant une grenouille sur la tête, qui se serait transformée en rocher couronné d’ardoise suite à un chagrin d’amour. Vous vous doutez bien que les légendes abondent au sujet de ces formations étranges !

Cheminées de fées ou demoiselles coiffées, Orgues Ille-sur-Têt, pyramide, hoodoo dans le Roussillon

Les cheminées de fées sont une belle découverte, et je serais curieuse de visiter un autre site similaire, chacun possédant ses propres singularités et constituant un paysage unique. La France a définitivement de magnifiques paysages à nous offrir !

 

Alors, tenté.e.s de découvrir à votre tour ces fameuses cheminées de fées ? Si vous avez déjà visité un site similaire, avez vous apprécié le détour ? Et surtout, je suis curieuse, avez-vous des sites encore plus surprenants à me conseiller ??

5 commentaires

  1. C’est vrai que sur chaque photo le paysage est différent, ça doit être cool à faire comme site 😊😎 J’aime bien qd tu parles des légendes aussi c’est intéressant

    1. Super si ça t’a plu ! La plupart des sites naturels sortant un peu de l’ordinaire suscitent bcp de mythes, parfois appuyés sur des faits réels. Ca me fait toujours sourire d’écouter les histoires à propos de ces lieux, je trouve ça passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *